Les actions à poser pour trouver le job de ses rêves!

Mois : juillet 2020

Le projet professionnel : son importance cruciale

bonhomme_qui_choisit_son_chemin

A un moment de mon existence, j’ai cru que définir son projet professionnel était synonyme de rédiger un gros dossier à n’en plus finir contenant des explications assez complexes et détaillées qui explicitaient mes motivations à vouloir travailler à un poste particulier.

J’ai paniquée

J’ai crié AU SECOURS !!! Il faut que j’écrive encore un mémoire pour aller travailler ?

Et non….

Définir son projet professionnel, c’est choisir le métier dans lequel on voudrait travailler en tenant compte de sa formation, de ses aspirations et de sa personnalité. C’est donné un nom, identifier très précisément, la profession vers laquelle on aimerait s’orienter.

Tout simplement…

Définir son projet professionnel, c’est aussi identifier les raisons qui nous poussent à faire CE choix. C’est réfléchir sur la place que l’on pourrait occuper au sein d’une organisation en tenant compte de sa formation, de ses aspirations et de sa personnalité pour donner le meilleur de soi tout en s’épanouissant.

 

Définir son projet professionnel : avantages et importance

Quand on parle de la recherche  d’emploi, on voit surtout l’aspect qui nous met en relation avec le recruteur, notre potentiel futur employeur. Ces actions qui consistent à «rédiger » un CV « percutant », une lettre de motivation « convaincante », préparer un argumentaire qui nous mettrait suffisamment en avant.

Cet aspect de la recherche d’emploi, est une partie non négligeable. Je l’appelle la partie visible de l’iceberg.

Mais il est tout aussi important  de s’attarder sur l’autre aspect et d’effectuer un travail en amont avec soi-même, de réfléchir à tête reposée à quoi on aimerait consacrer sa vie. Vers quoi, on aimerait s’orienter.

Définir son projet professionnel, ne se limite pas à choisir un poste qu’on aimerait occuper, mais il consiste à savoir POURQUOI on aimerait travailler à ce poste et VÉRIFIER si les missions sont vraiment susceptibles de nous convenir.

C’est t’amener à avoir l’esprit clair concernant tes motivations

Car si les RAISONS pour lesquelles tu fais ton choix  sont clairs pour toi-même, cela sera plus facile de travailler sur tes outils de recherche. Et cela se répercutera sur ta manière d’aborder les recruteurs.

Définir ton projet professionnel te rendra plus indépendant, plus sûr et tu auras du mal à être déstabiliser  si tu sais pertinemment bien là tu vas et le POURQUOI qui t’y pousse. Tu seras un vrai roc bien enraciné et difficile à déboulonner

Rédiger un CV et une LM efficace peut se faire avec des personnes compétentes à tes côtés. Construire un discours convaincant pour un recruteur, lui dire ce qu’il veut entendre est une chose faisable même si on n’est pas trop convaincu du « POURQUOI » on veut occuper un poste.

Définir son projet pro, c’est apprendre à être indépendant face à ces étapes. C’est donner la possibilité à ton cerveau d’acquérir la subtilité de découvrir ce qu’il faut mettre sur ton CV, sur ta lettre de motivation et de savoir construire un discours qui mettra ton profil suffisamment en avant.

Attention, je ne dis pas que tu n’auras plus besoin d’aide.

Certes, tu en auras besoin, mais avec le temps tu acquerras la sensibilité à identifier ce qu’il faut pour mettre en place des outils efficaces. Tu choisiras ce qui est bon pour toi et tu sauras distinguer ce qui ne l’est pas.

Ainsi, définir ton projet pro te donne l’avantage de :

  • Donner un élément concret à ton cerveau vers quoi se projeter ;
  • Savoir de manière concrète tu vas et POURQUOI tu y vas ;
  • Te donner avec le temps plus d’indépendance dans la rédaction de tes outils de recherche.

Définir son projet professionnel : les personnes concernées

Dans la vie courante, on a l’impression que ce sont les jeunes diplômés qui sont le plus concernés par la question. Situation assez normale car c’est pour un premier poste (en tout cas, dans la majorité des cas) … et comme on dit, il faut soigner son entrée.

Dans un monde idéal, c’est une réalité qui devrait plus concerner les étudiants. Cette étape leur permettrait d’optimiser leur choix pour l’orientation de leurs études.

La définition du projet professionnel concerne également des personnes en pleine carrière qui voudraient changer de poste pour des raisons diverses.

En réalité définir son projet professionnel concerne une grande catégorie de personne étant dans la vie. Car « Définir son projet professionnel » n’est pas un acte définitif mais plutôt évolutif.

On n’en finit pas de définir son projet professionnel (désolée pour la nouvelle). On peut le faire à n’importe quel moment de sa carrière. Car Définir son projet professionnel c’est faire le meilleur choix au moment M.

Parmi les jeunes diplômés, on distingue deux cas : ceux qui ont un diplôme pour un métier très précis et ceux qui ont un diplôme pour un ensemble de métier.

 

Pour ceux qui ont un diplôme pour un métier précis….

Si tu as déjà été en contact avec le métier en question et que tu as eu un super retour, que tout s’est bien passé. Si tu es convaincu(e) de ta voie, la question de définir ton projet ne se posera pas.

Mais par contre, si tes premiers contacts ont fait surgir des questions…il serait intéressant alors de se poser et de réfléchir sur le POURQUOI qui te pousse vers cette voie.

Pour ceux qui ont un diplôme qui prépare à un ensemble de métier….

Le plus souvent dans ce cas, on a un métier ciblé. Il s’agira ici de faire le tour et de vérifier s’il y a adéquation entre aspirations, rêves d’enfant et diplôme.

Et si tu n’as aucune idée, ça sera l’opportunité de découvrir des facettes de ta personnalité pour choisir le métier le plus approprié.

 Aussi la problématique de la définition du projet pro est un sujet qui devrait concerner les recruteurs, le service RH.  Il est vrai que lors de l’embauche, le recruteur se renseigne sur  comment le candidat se projette dans son poste et son évolution. Il vérifie également si la mission de l’entreprise a bien été comprise. En plus de cela, il est important que l’organisation d’une entreprise mette à disposition de ses collaborateurs des outils qui permettront de vérifier si les projets professionnels de chacun d’eux correspondent aux fonctions qu’ils occupent sur le long terme. Ceci n’enlève pas la responsabilité de chacun d’être proactif de son évolution et/ou changement au sein de l’organisation. Mais fait à l’initiative de l’entreprise, cette démarche pourrait favoriser l’épanouissement chez un grand nombre d’employés. Cela améliorera le climat dans l’entreprise et par conséquent pourrait avoir un effet bénéfique sur le rendement de cette dernière.

  

A présent, tu sais c’est quoi un projet pro, tu connais les avantages de le définir et qui sont les personnes concernées par cet exercice. Je m’arrête donc là pour aujourd’hui et je te souhaite de bien digérer les informations de cet article…

Pour le prochain, je te proposerai un schéma pour t’aider à le définir.

Par contre, moi je suis curieuse de savoir qu’est-ce que toi tu entends par définir son projet professionnel et penses-tu qu’il est si important de le définir quand on commence sa recherche d’emploi ?

 

D’ici là…portes toi bien

La légitimité professionnelle : un état à s’approprier pour un(e) jeune diplômé(e)(Partie II)

autoroute avec des panneaux marques learning.jpg

Très contente de te retrouver, j’espère que tu vas bien depuis la dernière fois.

Nous allons continuer de partager sur notre sujet.

Je vais aller droit au but et commencer par développer les concepts abordés  dans la partie précédente. Si tu tombes sur cet article et que tu veux comprendre de quoi je parle, je t’invite à lire la partie I . Je te donne une astuce pour savoir si oui ou non tu as intégré ta légitimité pro. Je t’explique aussi qu’il est tout à fait normal de ressentir de la peur et des doutes quand on s’apprête à franchir son premier emploi.

 Mise à jour professionnelle, mode professionnel, c’est quoi encore ces concepts ?

On va faire comme avec nos téléphones….tu sais, quand tu prends ton téléphone et que tu veux le faire basculer en mode avion.

On va appuyer sur le bouton….via l’apprentissage.

Donc…on se remet sur la route de l’apprentissage et on s’ouvre à des milliers de possibilités.

L’apprentissage nous permettra concrètement de passer en mode professionnelle et de ce fait à intégrer notre légitimité pro.

En premier lieu, on apprend à arrêter l’auto critique destructive. On  prend le temps de s’observer pour déceler si oui ou non on est sujet(te) à cette pratique.

On contrecarre ces phrases qui résonnent tout le temps dans notre tête telles que : je suis nul(le) parce que je suis timide, je ne sais pas parler l’anglais, je n’arrive pas à aborder un recruteur, etc.

Il n’est tout simplement pas possible que quelqu’un soit nul.

En général, tout s’apprend.

Donc on prend le temps nécessaire, d’extirper tout cette négativité de notre tête. A chacun son rythme et sa méthode. J’aborde un angle de cette question au point « Un état d’esprit positif » dans un de mes articles.

La 2ème phase est beaucoup plus pratique et nous conduit à poser des actions telles que :

  • Définir ce que tu veux vraiment (c’est quoi ton projet professionnel ?) Certes, tu as un diplôme, mais qu’est-ce que tu sais faire et que tu aimerais faire ? Vérifier si ce que tu veux corresponds à tes envies profondes ;
  • Identifier les termes les plus courants du « jargon professionnel » du poste visé ;
  • Ecrire ton CV et ta lettre de motivation avec les mots justes ;
  • Rédiger un argumentaire pour tes entrevues avec les recruteurs (entretiens, rencontres dans les salons, etc.) ;
  • Avoir la bonne attitude en entretien ;
  • Etre organisé(e) pendant ta recherche d’emploi.
  • ……la liste est longue, je te laisse la continuer avec plaisir.

Cette étape va t’emmener à poser des actions pour te permettre de te changer en mode professionnel. Il existe pléthore d’outils  à ta disposition : dispositif, accompagnement, coaching, etc., à toi de repérer à quel niveau tu te trouves pour te lancer dans ce qui te convient le mieux. Il faut que tu saches qu’il est important de s’entourer de personnes compétentes. Cela te permettra d’avancer dans ta manière de poser tes actions et tu rencontreras des personnes qui vivent les mêmes réalités que toi. Tu auras ainsi la possibilité de relativiser.

mur couvert de postit

En troisième et dernière position, laisse-toi le temps d’apprendre.

Donne-toi le temps de trébucher.

Le temps pendant lequel :

  • Ca ne sera pas évident d‘aborder un recruteur dans un salon (ou ailleurs) ;
  • Ton CV ne décrochera pas d’entretiens ou très peu ;
  • Tu chercheras tes mots et tu te sentiras incompris(e) par les recruteurs en entretien ;
  • Tu ne passeras pas nécessairement à la phase concluante après tes entretiens.

Il est primordial que tu te donnes le temps de passer en mode professionnel.

Imagine que tu télécharges un fichier. La taille de celui-ci dépendra du contenu. Un fichier vidéo sera certainement plus grand qu’un fichier texte ou audio. Cela va de même pour le type de poste que tu peux rechercher. A titre d’exemple :

  • La qualification du poste visé; plus celui-ci sera qualifié, plus tu auras un travail supplémentaire important à accomplir ;
  • Ta situation, où en es-tu dans ta recherche d’emploi ? Décroches-tu déjà des entretiens avec ton CV ? As-tu déjà un bon argumentaire pour te présenter devant un recruteur ? etc.: plus tu seras avancé(e) dans ces actions,moins long sera le processus de recherche d’emploi pour toi.

OK, j’ai compris, une mise à jour professionnelle est importante…mais je suis légitime avant ou après ?

 Tu es légitime sur le marché de l’emploi dès que tu décroches ton diplôme, dès que tu as fait les études demandées pour un poste donné.

*Etre légitime ici veut dire que tu as toute ta place.

Ouvrir cet horizon d’apprentissage, procéder à ce rajustement que j’appelle mise à jour professionnelle ne signifie pas le contraire. Tu as déjà le bagage nécessaire.

La légitimité professionnelle réside en grande partie dans nos aptitudes et pas nécessairement dans nos connaissances.

Les nombreuses aptitudes que nous possédons (elles sont vraiment nombreuses)  sont acquises pendant notre vie (tous les domaines, y compris la scolarité). C’est aussi le cas des connaissances, mais la grande majorité est acquise pendant notre scolarité.

Les connaissances acquises peuvent être perdues. En plus de cela, certaines d’entre elles deviennent obsolètes.

Tandis qu’une aptitude, une fois acquise, est très difficile à perdre (c’est comme faire du vélo).

Ainsi, une aptitude nous permettra d’accéder à un panel de connaissances de manière continuelle.

Voici un exemple :

Pour un poste X, on recherche une personne qui parle anglais (tenir une conversation simple).

Bien que je n’aie pas la connaissance de « savoir parler l’anglais pour tenir une conversation simple », je suis légitime de me positionner sur ce poste vu que j’ai le diplôme requis (donc je postule !).

Par contre, j’ai l’aptitude à apprendre rapidement une langue.

Le jour où je postule je ne sais pas encore tenir une conversation simple.

Il s’écoule deux semaines entre le jour de l’envoi de ma candidature et le jour où je passe l’entretien. Je profite de ce temps pour apprendre à tenir une conversation simple.

Ainsi, grâce à mon aptitude, j’ai acquis la connaissance de « tenir une conversation simple » en anglais. Mais, j’étais légitime dès le départ. J’ai entrepris  de faire une mise à jour professionnelle pour me réajuster à la demande spécifique du poste de l’entreprise.

Mais attention !

Je parle de légitimité dans le cas où tu as le diplôme requis pour occuper le poste que tu vises.

Figures-toi que j’aurai aussi aimé que les choses soient différentes.

Mais la réalité veut qu’au moment où je couche ces lignes sur ce blog, la société exige un diplôme aux communs  des mortels pour occuper un poste.

Malgré cette réalité, je ne peux m’empêcher d’exprimer mon opinion personnelle : avec ou sans diplôme, tout le monde a la possibilité (a même le devoir)  de trouver sa place dans notre société humaine.

Ainsi, sache que ta légitimité professionnelle est acquise pendants tes années d’études. La mise à jour professionnelle te permettra de l’exprimer devant le recruteur.

Mais c’est bien beau tout ça, mais à quoi ça me sert de me sentir légitime pendant ma recherche d’emploi?  Un CV percutant, c’est assez non ?

 Les deux phrases que tu viens de lire  répondent à cette question, mais je vais être plus concrète.

Se sentir illégitime alors qu’on est en pleine recherche d’emploi, c’est être dans le doute et la peur permanente. En revanche, te sentir légitime te permettra bien des choses :

  • De faire la part des choses entre ce que tu aimerais vraiment faire et ce que tu ne veux pas du tout faire. J’appelle ça faire le meilleur choix possible au moment M ;
  • D’échanger d’égal à égal avec un recruteur ;
  • De ne pas paraître désespéré(e) dans ta recherche ;
  • De choisir ton employeur et par conséquent tes futurs collaborateurs.

Bref, ça te permettra d’adopter des réflexes valorisants. A travers tes actes, les différents recruteurs que tu rencontreras, n’auront aucun mal à se rendre compte de ta valeur. Cela va aussi améliorer la qualité de ta recherche d’emploi.

panneau avec l inscription dream job

Alors ne penses-tu pas que c’est important de travailler pour asseoir ta légitimité professionnelle ?

 

Bref, tu es bien souvent légitime sur le marché de l’emploi dès le départ. Tes peurs, tes doutes ressentis sont aussi légitimes mais il est important que tu  y travailles pour que ces dernières ne t’empêchent pas à atteindre ton objectif en passant en mode pro.

J’arrête, assez parlé pour moi….

C’est à toi maintenant, t’es-tu toujours senti(e) légitime  lors des tes recherches d’emploi ou de stage ? Si oui, partage avec nous ce que tu as fait pour en arriver là…et si ce n’est pas le cas, dis-nous concrètement comment tu le vis.

Ou bien…lâche toi, dis ce que tu veux…

 

A très vite